Certaines localités ne disposaient pas d’infrastructures hydrauliques pour couvrir les besoins en eau des populations. Pour approvisionner les ménages en eau, les femmes étaient obligées de parcourir des kilomètres pour se rendre au marigot surtout en saison sèche où les puits traditionnels tarissent. Face à cette situation, ECOOKIM a construit des pompes hydrauliques pour permettre aux producteurs d’avoir accès à l’eau potable. Cette action vise à offrir aux producteurs et à leurs communautés de meilleures conditions de vie. En effet, ces réalisations viennent mettre fin aux calvaires des femmes pour s’approvisionner en eau. Parmi les coopératives bénéficiaires, on peut citer CAVA, ECOJAD, COOPAPIG, CAPEDIG, CNIBO et CASIB.

Pour Lassina Ouattara, PCA de CNIBO, la qualité de l’eau de la nouvelle pompe est nettement meilleure à celle des marigots et contribue fortement au bien-être des producteurs de cacao et de leurs familles.

Quant à Some Henriette, habitante de Dibobly section de CAPEDIG, avant pour remplir la barrique de 200 litres, il leur fallait environ 2 heures et maintenant en seulement 20 minutes, cette barrique est remplie. Cette eau, a-t-elle poursuivi, est plus propre que ce qu’on utilisait avant.

Le marigot où on partait chercher l’eau avant se trouve à 3 km du village. Vous n’imaginez pas à quel point les femmes de Bebouo-sibouo sont heureuses et soulagées à cause de la nouvelle pompe. S’en est réjouie Soro mariam, habitante de Bebouo-sibouo.

Quelques images de l’inauguration d’une pompe hydraulique (rehabilitée) à BEBOUO-SIBOUO